Ombre et lumière

Avril 2011. Accompagné de The Heliocentrics avec lesquels il a sorti quelques mois plus tôt un album fort recommandable, Mulatu Astatke donne à Tourcoing un concert incroyable de puissance et de cohésion. Hypnotique, inventif et envoutant son (ethio)-jazz ne reçoit de la salle à moitié vide qu’un accueil poli, pour ne pas dire indifférent.

Mulatu Astatké

Septembre 2011. Même endroit. Sans le groupe de Malcolm Catto cette fois. Accompagné d’un batteur poids plume et d’un bassiste transparent, la musique de Mulatu souffre d’un manque cruel de cohérence et d’originalité. Sans assise rythmique, elle est souvent bavarde, ennuyeuse et au final totalement convenue. La salle, pleine à craquer, lui reserve un accueil quasi-hystérique.

 

Publicités
Cet article, publié dans Live, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s